Au fond de Soi, Endroit de Paix, Silence de l'Ame

Old Slamboy

 

Je me souviens quand j’étais jeune, plein d’objectifs loin d’être immondes,

Dont le principal était celui de changer le Monde,

Tout gamin pense être capable d’accomplir de grandes choses,

À coup de smile, à coup de rêve, à coup de tags et de grandes proses.

Alors j’écris des bric-à-bracs, je m’envole du bout de ma plume,

Au tic-tac de la pendule je vois que l’encre se consume.

Les lignes de la feuille me rappellent les rides sur mon visage,

Les livres que j’écris restent à mes yeux les derniers paysages.

Je suis presque vieux, et mes vœux ne sont plus à venir,

J’aurais aimé retenir le Temps qui passe et ne pas passer mon Temps à me retenir,

J’aurais voulu fleurir chaque trottoir, embellir mes idées noires,

Admirer les couleurs du soir et dire merci aux Maquis’Arts.

Je reste adroit pour ne pas passer mon arme à gauche,

J’ai des trous de mémoire tout comme des trous dans les poches,

Je bois donc des litres d’alcool pour dire bonjour à mon Passé,

Et je vomis de la javel pour dire Adieu à la saleté.

19145878_1741188045921502_759275822985109965_n

12 octobre, 2017 à 21 h 43 min


Laisser un commentaire